Nettoyage de printemps du PC : 5 recommandations simples contre les logiciels malveillants

Nettoyage de printemps du PC : 5 recommandations simples contre les logiciels malveillants

Contrairement aux voitures de collection ou aux grands crus, les logiciels ne se bonifient pas avec l’âge. Cet ancien système d’exploitation que vous appréciez car “il fait bien l’affaire” est l’arme ultime des pirates informatiques qui cherchent un accès facile à vos fichiers.

Les cybercriminels analysent fréquemment et automatiquement les sites Web et les ordinateurs avec différents types de logiciels malveillants afin de détecter des failles qu’ils peuvent exploiter dans le but de s’introduire dans un site Web ou un système. Les programmes obsolètes sont la parfaite porte d’entrée dérobée sur votre PC.

Chez Emsisoft, nous voyons d’innocentes victimes sur le point de perdre des années d’informations personnelles car elles ne sauvegardent pas leurs fichiers. L’année passée, un rançongiciel malveillant a piraté les données d’une société de tourisme australienne en s’en prenant à leur solution de stockage en ligne (pensez à Dropbox ou One Drive). L’ensemble de leurs registres financiers et vidéos de surveillance avaient été pris en otage, un vrai désastre pour cette société qui n’était en rien prête à affronter un tel scénario catastrophe.

Tous les piratages toutefois ne visent pas les systèmes d’entreprises. En fait, il est généralement plus lucratif pour les développeurs malveillants de cibler plusieurs particuliers. Le mois passé, nous avions interviewé Harry, un client comme vous et moi, qui était gentiment assis derrière son écran quand le cauchemar est devenu réalité. Tout un coup, un écran de verrouillage est apparu sur son écran aux côtés d’une demande de rançon l’intimant de payer une somme en bitcoins s’il souhaitait revoir un jour ses fichiers. La sœur d’Harry était décédée l’année précédente, et penser perdre les dernières photos qui lui restaient d’elle était, tout simplement, insupportable.

Envisagez ceci : Que ressentiriez-vous si votre précieuse collection de photos ou vos documents professionnels étaient sur le point de disparaître pour toujours à moins de payer une rançon ? Pour ne jamais vous retrouver dans la même position qu’Harry, découvrez notre guide essentiel en 5 étapes pour un bon nettoyage de printemps de votre ordinateur.

5 recommandations simples pour un bon nettoyage de printemps de votre ordinateur sous Windows

1. Supprimez les logiciels que vous n’utilisez pas

Au fil du temps, vous avez certainement téléchargé des applications dont vous ne vous servez plus aujourd’hui. Il peut s’agir du gratuiciel de gravure de CD que vous aviez téléchargé pour copier, pour votre maman, le dernier album de Michael Bublé, par exemple. Envisagez ces applications comme ce vieux reste de nourriture, méconnaissable à présent, au fin fond du frigo, oublié de tous.

Supprimez. Tout. Maintenant.

Vous verrez, vous ne le regretterez pas. Et si vous avez encore besoin un jour de ces programmes, vous pourrez en télécharger une version la plus récente. En plus d’être des portes d’entrée dérobées à votre système pour tous les pirates, de tels programmes utilisent inutilement de l’espace sur votre ordinateur, le ralentissant. Qui a besoin de parcourir une centaine de programmes inutilisés pour trouver celui dont il a besoin ?

2. Installez toutes les mises à jour système et de programme

Vous voilà devant votre écran et l’une de ces petites fenêtres s’affiche, vous indiquant, qu’une fois encore, il vous faut mettre à jour un programme. Installer et mettre à jour constamment vos logiciels peut sembler fastidieux — d’ailleurs vous vous demandez peut-être pourquoi Windows a besoin de faire une mise à jour toutes les deux minutes (du moins c’est ce qu’il peut nous sembler d’un point de vue utilisateur) — mais ignorer ces demandes de mise à jour peut vous coûter bien plus cher que les deux minutes qu’elles exigent de votre temps pour redémarrer votre PC.

Pourquoi les mises à jour sont-elles importantes ? Tout simplement parce qu’elles ciblent d’importants changements apportés aux programmes comme :

  • La résolution de failles de sécurité : Plus de 90 % des mises à jour de logiciels et systèmes d’exploitation (SE) visent à corriger des failles de sécurité des programmes (comme ces points d’accès que sont les portes d’entrée dérobées, mentionnées dans cet article).
  • La correction de bogues et l’amélioration de produit : La meilleure raison de procéder aux mises à jour logicielles est d’adresser les failles de sécurité des programmes, toutefois il est aussi agréable de bénéficier des dernières fonctionnalités qui améliorent la performance de vos logiciels.

Si mettre à jour constamment vos logiciels vous semble rébarbatif, pourquoi ne pas opter pour un programme qui se charge de le faire automatiquement pour vous comme Secunia PSI, qui s’assure activement que tous les programmes importants sont à jour sans que vous n’ayez à lever le petit doigt.

3. Lancez une analyse en quête de logiciels malveillants

Si vous ne l’avez pas encore fait, installez un programme anti-malware comme l’Emsisoft Anti-Malware ou l’Emsisoft Internet Security, et procédez à une analyse minutieuse de votre ordinateur. N’hésitez pas non plus à télécharger gratuitement l’Emsisoft Emergency Kit pour une deuxième opinion, notamment si vous ne vous êtes fié qu’à Windows Defender pour assurer votre protection. L’Emsisoft Emergency Kit s’exécute sans devoir être installé, ce qui vous permet de vous assurer que votre système ne contient aucun rootkit ni autre fichier malveillant. Mettez-le sur une clé USB et exécutez-le sur n’importe quel appareil à analyser. Quelle que soit la solution choisie, veillez à analyser régulièrement tous vos lecteurs.

4. Sauvegardez les données de votre système

On pourrait comparer les sauvegardes de vos données aux révisions de votre voiture : vous savez que vous devriez le faire plus souvent, et pourtant… La meilleure défense en cas d’attaque malveillante, notamment de rançongiciels, consiste à sauvegarder vos données sur un appareil hors ligne. Les rançongiciels visent tout particulièrement les sauvegardes, et il est donc très important de les conserver là où elles sont hors d’atteinte. En général, nous recommandons deux options :

Les disques durs externes sont une bonne option car il est facile de les stocker hors ligne, déconnectés de tout ordinateur, et sous clé pour une meilleure sécurité. Toutefois, si vous les laissez connectés, ils sont tout aussi susceptibles d’être infectés que le disque dur de votre ordinateur. Nous ne pouvons donc que recommander de conserver les sauvegardes séparées et, bien entendu, à jour. Et tant que vous y êtes, pensez à chiffrer le disque dur de votre ordinateur et le disque dur externe. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, nous avons justement l’article qu’il vous faut.

Les sauvegardes en ligne utilisent un service sur le cloud, ce qui peut s’avérer une option pratique et judicieuse car elle permet de sauvegarder vos données en cas de vol, de dommage ou d’autre menace physique. Nombreuses sont les solutions fiables comme CrashPlan, BackBlaze, Carbonite ou MozyHome. Ces programmes fonctionnent en arrière-plan alors qu’ils actualisent les fichiers dans le stockage Web local de vos programmes. Gardez à l’esprit que ces options ne sont généralement pas gratuites, la plupart proposent un abonnement mensuel, et que la première sauvegarde peut prendre un certain temps, notamment si vous avez accumulé un grand nombre de fichiers au fil des ans.

Un disque dur externe détachable de votre ordinateur vous garantit que tant qu’il n’est pas branché à votre ordinateur, personne ne peut accéder à vos données. Une solution de stockage sur le cloud permet la sauvegarde automatique en arrière-plan et vous permet de vous déconnecter avant de fermer votre session. Quelle que soit la méthode choisie, les sauvegardes régulières (de préférence quotidiennes) sont votre meilleure assurance contre les attaques de rançongiciels. Découvrez-en plus sur la sauvegarde de données personnelles pour empêcher les attaques de rançongiciels sur le blog d’Emsisoft.

5. Exécutez toujours un anti-malware de qualité sur votre système

Votre première ligne de défense doit toujours être de maintenir à jour les solutions de sécurité sur votre ordinateur. Exécuter un anti-malware qui analyse les comportements des programmes et détecte toutes les menaces en ligne comme les rançongiciels, créera des niveaux de protection supplémentaires. Ne vous inquiétez pas, nous pensons que nos produits sont de bonnes suites de sécurité, particulièrement si vous ne voulez pas ralentir inutilement votre système. L’important est que vous choisissiez la solution qui répond le mieux à vos besoins.

En conclusion : une protection optimale requiert une approche multiniveau

Bien que ces recommandations semblent tenir du bon sens, posez-vous la question suivante : Suivez-les-vous toutes et régulièrement ? Commencez votre année numérique du bon pied, et offrez à votre ordinateur un bon nettoyage de printemps en suivant les recommandations susmentionnées. Et soyons clairs : n’attendez pas le printemps prochain pour nettoyer vos systèmes !

Nous vous souhaitons une excellente journée (à l’abri de tout logiciel malveillant) !