Attention note importante pour les directeurs de PME, les intrusions dans votre centrale téléphonique peuvent vous coûter cher

Un article récemment publié dans le quotidien  » New York Times  » a exposé une vieille arnaque adaptée aux centrales téléphoniques connectés sur Internet, qui seulement l’année dernière, a causé des pertes financières de 4,73 milliards de dollars américains à des PME situées dans le monde entier. Lors du  » piratage de téléphone  » (ou  » phone hacking  » en anglais), des pirates informatiques louent des numéros de services à valeur ajoutée et mènent autant de personnes possible à les appeler.

Comment s’en protéger ? Actuellement, les experts conseillent de désactiver si possible les renvois d’appel automatiques et de se servir de mots de passe sûrs pour accéder à votre boîte vocale et effectuer des appels internationaux. Il s’est également avéré utile de prendre conscience de tous les moyens permettant de pirater votre entreprise – sans compter les malwares. Pour en savoir plus sur ce sujet, nous vous recommandons la lecture de la première et deuxième partie de notre article intitulé  » Usurpation d’identité par piratage « .

Pour lire l’article d’origine, veuillez consulter  » Phone Hackers Dial and Redial to Steal Billions « .

Bonne navigation (sans fraude) à vous !

Monika

What to read next

Reader Comments