Des hôpitaux américains utilisent des tests par courant alternatif pour traiter des malwares sur des dispositifs médicaux

  • avril 28, 2015
  • 1 min read

Une nouvelle plateforme nommée WattsUpDoc a été développée par les PHDs Benjamin Ransford et Dennis Foo Kune. La plateforme s’appuie sur un canal subsidiaire à consommation d’énergie potentiellement indésirable pour détecter des menaces de malwares avec une précision pareille à celle de solutions anti-virus pour ordinateur de table en temps réel. WattsUpDoc est capable de détecter et traiter des infections causées par des malwares menaçant la vie des patients. Cependant, cette plateforme est une épée à double tranchant étant donné que, dans les mauvaises mains d’un pirate informatique, elle permet d’effectuer des actions néfastes, ce qui a été admis par les développeurs.

Pour plus d’informations, veuillez voir cet article en anglais.

Emsi

What to read next

Reader Comments