Bloqueur de publicités : Sécurité améliorée et tranquilité d’esprit

  • août 26, 2015
  • 8 min read

Vous allumez votre ordinateur, fin prêt à commencer une nouvelle journée. Vous prenez 15 minutes pour lire les unes des journaux en savourant votre café avant de vous mettre en route. Malheureusement, vous cliquez par mégarde sur une publicité intempestive qui vous redirige vers un site douteux mettant un temps fou à charger…

Matinée foutue ! Vous pensez qu’il est grand temps d’écouter les judicieux conseils de votre collègue et d’enfin installer un bloqueur de publicités. Un petit doute persiste quand même : ces bloqueurs sont-ils réellement efficaces ? Cela vaut-il vraiment la peine de bloquer un élément aussi anodin qu’une bannière lente à charger ou une annonce déroulante ponctuelle ?

Doit-on réellement se méfier des publicités ?

Vous savez à quoi elles ressemblent, des petites vidéos aux bannières qui viennent se superposer intempestivement au contenu auquel vous voulez accéder, puisqu’elles envahissent votre quotidien.

Mais comment fonctionnent-elles au juste ?

Les annonces faisant généralement partie intégrante des sites Web sont stockées sur les serveurs centralisés des régies publicitaires. Cela signifie que votre navigateur se connecte non seulement au site auquel vous accédez mais également à un nombre conséquent de serveurs qui diffusent des images animées et vidéos. La plupart des grands sites collaborent avec les mêmes régies publicitaires, ce qui leur permet de vous pister où que vous naviguiez sur le Web.

web_embedd_fr

Les annonces intégrées proviennent souvent de diverses sources sur le Web.

Elles apprennent tout de vous

Ces régies publicitaires consignent quand vous consultez en ligne le prospectus de l’épicerie du coin, des offres d’emploi et même quand vous prenez cinq minutes pour vous détendre devant des vidéos délirantes de chats. Sans que vous ne vous en rendiez compte, les pages sur lesquelles vous naviguez et que vous aurez oubliées aussi tôt l’ordinateur éteint, sont consignées via une combinaison de cookies et de balises pixel avant d’être utilisées pour créer un profil unique d’utilisateur regroupant certaines de vos données personnelles comme votre sexe, la tranche d’âges à laquelle vous appartenez, vos intérêts, vos peurs, etc.

Sur base de ce profil, certaines annonces sont alors présentées, vous ciblant tout particulièrement. Prenons un exemple : vous recherchez certaines informations spécifiques à une maladie et constatez peu après que s’affichent un nombre conséquent de publicités vantant les mérites de tel ou tel remède ou médicament… même si votre recherche n’était que le fruit d’une légère paranoïa faisant suite à l’apparition d’une plaque de boutons.

On appelle cette méthode de suivi de vos activités de la publicité comportementale ou du ciblage comportemental. Cette pratique insidieuse n’est guère réglementée dans la majorité des pays.

Les avantages des bloqueurs de publicités

Pour ceux qui ne les connaissent pas, les bloqueurs de publicités sont des logiciels ou extensions de navigateur qui filtrent les éléments HTML réputés contenir des annonces. Puisque la majorité des publicités proviennent des serveurs de tiers et comportent des images de tailles standard, elles sont faciles à repérer et supprimer. Selon une enquête menée par PageFair et Adobe, quelque 200 millions d’internautes dans le monde entier utilisent un bloqueur de publicités, toutes formes confondues, et les raisons en sont hautement compréhensibles : les annonces sont la partie visible du côté obscur de l’Internet. Il existe bien d’autres raisons, plus valables encore, d’utiliser un bloqueur de publicités.

1. Optimisation de la vitesse de navigation

Les annonces se taillent souvent la part du lion si l’on considère la quantité totale de données transférées, notamment les vidéos et les annonces animées, grandes gourmandes en ressources de processeurs. Les pires publicités lancent même une bande sonore en arrière-plan qui met à rude épreuve la bande passante. Les bloqueurs de publicités ne se contentent pas de masquer ces éléments, ils empêchent carrément leur transfert depuis les serveurs. Un tel programme peut vous faire économiser des centaines de mégaoctets par mois, sans parler de l’amélioration considérable de la vitesse de chargement de vos sites Web préférés. Par curiosité, passez sur Webpagetest pour découvrir quelle quantité de données est effectivement transférée depuis différents serveurs lorsque vous ouvrez un site et quel ralentissement cela entraîne.

Si vous utilisez Chrome, découvrez via les outils de développeur (F12) plus d'informations sur les chargements et les scripts. Notre exemple renseigne les temps de charge d'une page regorgeant de publicités, et donc lourde, et sa version allégée grâce à un bloqueur de publicités.

Si vous utilisez Chrome, découvrez via les outils de développeur (F12) plus d’informations sur les chargements et les scripts. Notre exemple renseigne les temps de charge d’une page regorgeant de publicités, et donc lourde, et sa version allégée grâce à un bloqueur de publicités.

 

2. Problèmes de sécurité et de maliciels

Saviez-vous que certaines annonces sont porteuses de maliciels ? Si une régie publicitaire a été piratée ou infiltrée et qu’elle diffuse des annonces infectées autrement appelées publiciels, les publicités comprendront alors un code malveillant masqué qui cible les failles non protégées des navigateurs ou plug-ins de navigateur comme Flash ou Java Runtime. Comme les annonces sont diffusées sur un nombre important de sites Web, les pirates pourront en quelques minutes répandre leurs maliciels sur des centaines de milliers d’ordinateurs.

Elles peuvent également propager les maliciels de bien d’autres façons car elles sont fréquemment conçues pour tromper les utilisateurs. Elles sont capables par exemple d’imiter des messages d’erreur ou des boutons de logiciels afin de comptabiliser des clics. Sur les portails de téléchargement, ces annonces se font souvent passer pour des boutons de téléchargement afin d’induire l’utilisateur en erreur et de le rediriger insidieusement vers certains sites. L’internaute arrive alors sur un site douteux, l’incitant à télécharger des paquets de PUP qui entraîneront l’affichage d’un plus grand nombre d’annonces, et ainsi de suite. Un vrai cercle vicieux !

ad_block_comp

Si vous supprimez toutes les annonces, la page est plus courte et moins encombrée

3. Problèmes de confidentialité

La confidentialité est au cœur des préoccupations de nombreux internautes, notamment face aux annonces. C’est la raison première pour laquelle ils choisissent des bloqueurs de publicité. Revenons à l’exemple de la plaque de boutons mentionnée ci-dessus. Imaginez avoir passé une petite demi-heure à chercher les causes d’une irritation similaire à l’orteil, résultat pure et simple de quelques piqûres irritantes d’insectes. Voilà un exemple de problème potentiel de confidentialité : si ces données venaient à être combinées avec des informations personnelles, telles que votre nom et votre adresse complète, votre profil pourrait être vendu et distribué d’une manière ayant potentiellement une incidence sur votre vie quotidienne.

Alors que peu d’éléments indiquent comment ces pratiques de ciblage comportemental affectent les gens dans leur vie réelle, il existe certaines lois régissant la vente ou l’obtention de données à caractère privé. (La Federal Trade Commission met en avant quelques principes d’autorégulation et une interdiction de ciblage des enfants.)

Par exemple, une compagnie d’assurance pourrait refuser votre demande si elle vous soupçonne de souffrir d’une condition préexistante. Ou encore, une société auprès de laquelle vous avez postulée pourrait rejeter votre demande par peur d’embaucher une personne souffrant de graves problèmes de santé. Il n’y a aucune garantie que vos informations de navigation privée ne tombent entre de mauvaises mains.

Inconvénients des bloqueurs de publicités

Utiliser un bloqueur de publicités peut, à première vue, ne présenter que de rares inconvénients en particulier compte tenu de tous les avantages incontestables, mais il existe toutefois quelques problèmes clés notamment quant à leur forme actuelle.

1. Mise à mal de vos créateurs de contenu préférés

L’utilisation de tels bloqueurs affecte particulièrement les sources de revenus des créateurs de contenu et il se pourrait même que votre blogueur ou star de YouTube préférée se voit obligé d’arrêter.

Cela pourrait devenir une préoccupation majeure pour vous si vous aimez vraiment suivre certains sites de jeux et de technologies populaires qui se maintiennent en activité principalement grâce aux revenus publicitaires. Pour remédier à cette situation vous pouvez envisager deux solutions : être prêt à payer pour un contenu de qualité ou désactiver de manière sélective votre bloqueur de publicités pour les sites auxquels vous souhaitez apporter votre soutien.

2. Même les bloqueurs de publicités doivent être rentables

La plupart des extensions et logiciels de blocage de publicité sont gratuits, ce qui peut sembler une bonne chose au premier abord. Malheureusement, la demande de gratuité des logiciels, semblable à celle de contenu gratuit, crée un dilemme pour les développeurs qui ont besoin, tout comme vous et nous, de gagner leur vie.

Après tout, développer un bon bloqueur de publicités exige des ressources. Certains développeurs peuvent avoir à prendre des décisions douteuses afin de générer des revenus, qui à leur tour peuvent compromettre votre capacité à bloquer efficacement les annonces.

Par exemple, Adblock Plus, un bloqueur de publicités prédominant sur le marché, met automatiquement sur liste blanche certains réseaux publicitaires qui paient à la société des sommes considérables. Vous pouvez choisir de bloquer ces réseaux publicitaires manuellement, mais vous ne pouvez pas nier qu’il existe un conflit d’intérêts lorsque lesdits réseaux publicitaires sont les mêmes sociétés qui financent votre bloqueur de publicités. On pourrait aller jusqu’à avancer que ces entreprises paient, dans une certaine mesure, une rançon sur leurs annonces… fait avec lequel nous sommes tous plus que familiers dans le secteur des logiciels antimalware.

Les bloqueurs de publicités que nous recommandons

Il existe un grand nombre de bloqueurs de publicités sur le marché et beaucoup d’entre eux sont gratuits. Voici les noms de certains de confiance parmi les plus populaires sur le marché :

Adblock Plus

Adblock Plus est une extension de navigateur disponible en open source pour Firefox, Chrome, Internet Explorer, Safari, Opera et Yandex. Sa côte de popularité et sa réputation sont appréciables pour la plupart des navigateurs mais, comme mentionné ci-dessus, il autorise l’affichage adblock logode certaines annonces qu’il classe comme « acceptables ».

Ublock Origin

Ublock Origin est une extension disponible en open source pour Chrome, Safari, et Firefox. Il est réputé pour utiliser très peu de ressources comparativement à ses concurrents.                                                                                                                                                                                  ublock_logo

Alors, la prochaine fois qu’une publicité intempestive vous fait perdre votre temps ou de votre bande passante, rappelez-vous que plusieurs options s’offrent à vous. Elles peuvent parfois entraîner certaines complications, mais les bloqueurs de publicité peuvent vraiment faire la différence en terme de sécurité (et de tranquillité d’esprit) en ligne.

Nous vous souhaitons une excellente journée, sans publicité !

Fran Rajewski

What to read next

Reader Comments